REPRENDRE POSSESSION DE CE QUE NOUS SOMMES SPIRITUELLEMENT

REPRENDRE POSSESSION DE CE QUE NOUS SOMMES SPIRITUELLEMENT

Messagepar admin » Jeu 4 Nov 2010 19:34

REPRENDRE POSSESSION DE CE QUE NOUS SOMMES SPIRITUELLEMENT

Le moment est arrivé pour nous de prendre une décision importante sur ce qui se passe dans le monde afin de mieux comprendre l'essence même et les forces spirituelles qui sont derrières le monde matériel de l'univers. On les retrouve partout parmi nous, à notre disposition et dans l'ordre. Ce sont, ce que l'on appelle les forces intangibles du patrimoine spirituel mondial auxquelles tous les Sages de la planète se réfèrent et nous enseignent constamment.


Si on garde notre esprit ouvert, on doit se demander si ce n'est pas le temps de se questionner sur la manière dont nous transigeons avec ces forces spirituelles intangibles et si nous sommes, jusqu'à un certain point, prêts à en parler et de les reconnaître à leurs propres valeurs. Elles ne peuvent pas se dissocier de l'ordre des choses reliées au concept universel. On ne peut pas leur donner un sens possessif ou d'appartenace. Toutes ces connaissances appartiennent à tout le monde et viennent toutes de la même source universelle.

On se préoccupe beaucoup d'écrire des tonnes de livres et des documents voir même interpréter certaines choses à partir d'interprétations qui ont été écrites dans le passé.

Combien d'entre nous demandent à nos Sages spécialement doués de prendre le devant et de nous diriger et nous guider avec toutes leurs connaissances spirituelles de l'au-delà pour nous aviser et nous aider à mieux saisir ce que nous faisons, avant même de lever nos plumes et nos crayons pour écrire des choses. Combien d'entre nous mettons ces Anciens spécialement doués devant un fait accompli en espérant recevoir leur approbation de nos écritures ou de nos interprétations?

Est-ce le moment de changer notre approche et d'écouter ce que disent ces Sages spécialement doués sur ce que nous sommes comme peuple de la terre? Est ce que l'on prend sérieusement le temps de saisir les forces qui sont derrières certaines cérémonies spéciales exécutées dans le monde entier? Est-ce que l'on écoute vraiment?

Est-ce que l'on demande vraiment à ces Sages spécialement doués d'exécuter ces cérémonies spéciales pour nous aider?

C'est bizarre, on à une confiance aveugle sur un système qui a été établi par des êtres humains et que l'on surnomme le système judiciaire canadien et nous faisons usage de ces cours de justice pour rencontrer des juges qui ont été sélectionnés par des êtres humains, pour nous placer à la merci du pouvoir politique. Nous demandons une justice, un équilibre pour amener de l'ordre dans certaines choses.

On se réfère à ce système politique créé par des êtres humains dans l'espoir que les choses iront mieux ou qu'elles tourneront en notre faveur. Mais malheureusement, ces systèmes sont influencés par des valeurs humaines et ne reflètent pas toujours les lois naturelles du Créateur.

Combien d'entre nous connaissons le système judiciaire du Créateur, qui nous a été donné par le Créateur, notre Cour Suprême basée sur les lois du Créateur, transmises par le processus d'une cérémonie spéciale que l'on appelle la tente branlante ou la maison des esprits? Ce système de justice est la plus haute instance de tribunal connue sur cette planète et ce système de justice est basé sur quatre principes de base: l'honnêteté, le respect, le partage et l'entraide.

Seulement la vérité ressort de ce système de justice et peut aussi servir à nous guider dans toutes nos activités.

Nous sommes fortunés d'avoir ces Sages spécialement doués, choisis et délégués par le Créateur pour exécuter cette cérémonie et bien d'autres, tels que la danse du soleil, la cérémonie de la couverture et les faux masques. Quand fut la dernière fois que vous avez pris le temps de participer dans l'une de ces cérémonies spirituelles?

Combien d'entre nous croient vraiment que le Créateur a délégué certains pouvoirs à ces Anciens spécialement doués, et qui sont là à attendre que nous les invitions à nous aider?

Pourquoi on attend toujours à la dernière minute pour leur demander de l'aide, ayant comme résultat que nous devons souvent tout recommencer de nouveau quand on aurait pu leur demander dès le début?

A travers notre évolution culturelle et spirituelle, certains d'entre nous ont reçu du Créateur des outils spirituels pour travailler. Est-ce que l'on demande à ces nobles Sages de nous expliquer ces outils? Est-ce qu'on leur demande de nous clarifier le vrai sens de ce que nous faisons?

Prenez par exemple les ceintures de Wampum et plusieurs autres objets sacrés qui sont encore assujettis à une interprétation politique. Ils sont gardés sous clés dans des coffres-forts ou dans les musées croyant qu'ils contiennent des valeurs spirituelles. On leur donne un sens possessif, ils sont à eux ou à nous et lorsque l'on passe la majorité du temps à débattre à qui ils appartiennent et où ils devraient aller, on perd un temps précieux à acquérir la vrai connaissance qu'ils possèdent.

Ces objets sacrés ne contiennent pas seulement des directives spirituelles. Ils sont liés au contrôle de la dimension artistique de dessins cérébraux, notre écriture spirituelle, notre seule façon d'écrire. Sommes-nous prêts à apprendre ou voulons-nous apprendre? C'est peut-être la vraie question que l'on doit tous se poser. Encore une fois, si une ceinture de Wampum est comme une clé qui ouvre une boîte et, qu'à l'intérieur de cette boîte on retrouve d'autres clés, telle la clé de la langue et de la culture.

Mais par contre une clé n'est pas seulement une langue parlée ou des objets de référence tels un dictionnaire ou un lexique. Les mots de n'importe laquelle des langues ou de n'importe laquelle des cultures veulent dire beaucoup plus qu'un vocabulaire ou des sons qui nous disent quelque chose.

Pour transiger avec le lexique littéraire, ou la prose culturelle, ou la dimension morale et poétique d'une culture et d'une langue parlée, ou de ce qui est écrit dans des livres dans un orthographe étranger, en isolement de la dimension spirituelle de notre lecture et notre écriture, à-travers la lecture et l'écriture spirituelle connue partout dans le monde entier, c'est tout comme oublier ou renier que les clés individuelles de notre connaissance peuvent être obtenues de façon légitime, par la reconnaissance de la clé maîtresse de nos langues et de nos cultures, les ceintures de Wampum et bien d'autres objets sacrés.

On ne devrait jamais oublier que la clé maîtresse respecte notre langue et notre culture, simplement parce qu'elle reconnait que la culture et la langue sont les connections spirituelles de ce que nous sommes, en relation avec le Créateur, l'ordre des choses, la terre, et l'univers.

Conséquemment, nous devons nous demander et demander à ces Sages spécialement doués, si la voix de la terre est dans nos langues et dans nos cultures ou si elle se situe dans l'esprit de nos langues et de nos cultures? Est-ce que nos langues et nos cultures sont maintenues vivantes que lorsque la population mondiale fait la connexion spirituelle de leur langue et de leur culture? Ne devons-nous pas nous poser cette question si nous ne voulons pas manquer le bateau ou tomber dans l'immense tourbillon de l'interprétation?

À cause de ces Sages spécialement doués et à cause de nos objets sacrés, notre culture et notre langue ne sont pas perdues dans le temps parce que notre connaissance du temps ne nous fait pas regarder le temps d'une façon linéaire. Avec cette connaissance, ces Sages spécialement doués savent que le passé, le présent et l'avenir sont la même chose qu'ils bougent dans un mouvement circulaire.

Toute notre connaissance est emmagasinée dans le temps-espace continu qui agit comme une banque universelle. Cette connaissance peut être rétablie par nos connaissances de notre science spirituelle à travers des cérémonies spéciales exécutées par ces Sages délégués à le faire.

Si on n'inclut pas ces Sages spécialement doués au centre de nos activités, nos cultures et nos langues survivront seulement à travers un processus de rétention linéaire, sous une influence "historique" qui insiste que les choses du passé ne sont plus des choses vivantes. Elles seront abandonnées au processus de la recherche archivistique assujettie qu'à l'interprétation, parce que nous aurons perdu leur signification spirituelle.

La raison pour laquelle nous avons tellement perdu la signification et, le pourquoi qu'il nous reste tellement peu de ces Sages spécialement doués, c'est parce que personne pouvait retenir notre connaissance spirituelle dans les musées ou les archives écrites. Notre population ne doit plus avoir peur de ces Sages spécialement doués, suite aux descriptions négatives qui ont été écrites à leur sujet, suite de ce que les autres dénominations religieuses ont dit à leur sujet, ou suite à l'influence d'une philosophie matérialiste linéaire qui règne toujours dans nos communautés et dans nos propres institutions culturelles. Nous devons apprendre à leur faire confiance et à accepter les connaissances spirituelles et culturelles de ces Sages spécialement doués.

Ces Sages spécialement doués, aussi nos guérisseurs, nos scientistes, sont en voix de disparition plus que l'on pense. Nous ne pouvons plus nous permettre d'oublier qu'ils existent. Peut être que notre population ne sait pas qui ils sont, ou ne sait plus comment les reconnaître, ou peut être qu'elle ne sait pas comment leur demander de l'aide et leur poser des questions pour recevoir des réponses. Peut être que l'on dépend trop ou que l'on est trop préoccupé à faire de l'interprétation.

Partout dans le monde, l'ordre de la création met l'emphase sur la matière, et le fait que l'esprit doit, par nécessité, vivre à l'intérieur du monde matériel pour qu'il puisse continuer à enseigner que tout être est vraiment né et vraiment vivant que lorsqu'il a surpassé la matière pour devenir à l'état pur d'un esprit.

Alors, un équilibre est établi entre le côté intérieur et extérieur de l'être humain. On ne doit pas rejeter la matière, mais si l'homme vit seulement de la matière, son but sur la terre n'est pas rempli. Malheureusement notre connaissance de l'équilibre maintenu entre les deux aspects de la création, l'esprit et la matière, à été perdue suite à la dissémination des ceintures de Wampum qui nous ont été données par les êtres de lumière qui sont venus de l'univers.

Les ceintures de Wampum ont toujours été des conventions spirituelles avec le Créateur et elles sont la première dimension matérielle des connaissances des lois du Créateur.

Dans la période historique, suite à la venue des européens, nous avons perdu petit à petit le sens de l'équilibre entre la matière et l'esprit pour les transformer en archives d'histoire tribale ou pour s'en servir comme archive politique pour commémorer des traités politiques entre des Nations causés par l'influence d'une philosophie et d'une perception matérielle propagées par la science des nouveaux arrivants aux Amériques.

Cette nouvelle science requiert la rétention par la mémoire et les aide- mémoire que l'on appelle aujourd'hui les livres, qui regardent le passé de façon linéaire plutôt que de regarder le passé, le présent et l'avenir comme faisant partie globale d'un tout dans un mouvement circulaire et qui requiert la connaissance et la synchronisation des deux côtés du cerveau et de l'esprit pour rejoindre la connaissance de l'inconscient collectif.

C'est pourquoi encore aujourd'hui, les ceintures de Wampum et plusieurs objets sacrés sont toujours sujets à l'interprétation. Reproduites pour des raisons de monnaie d'échange ou pour faire des unions politiques ou pour la guerre, les esprits des ceintures de Wampum sont retournés vers le lieu de leur départ dans le monde des étoiles, de ceux qui venaient des étoiles et qui nous avaient enseigné les connaissances spirituelles, jusqu'au jour ou nous réussirons à reprendre contact.

C'est pourquoi il est important de vraiment se reprendre en main et d'écouter attentivement les Sages qui sont spécialement doués. Ils sont la clé-maîtresse, le passe-partout de la rétention de nos connaissances culturelles pour le bénéfice de notre survie comme peuple, pour nous guider et nous aider à nous retrouver comme êtres humains sur la terre.

Nous avons tous l'obligation et la responsabilité de réfléchir sur la dimension et l'importance de ces Sages spécialement doués et pourquoi nous devons les placer au centre de toutes nos activités spirituelles. Nous devons apprendre à leur faire confiance. Si nous voulons leur demander de l'aide pour comprendre et leur poser toutes sortes de questions, nous devons en premier lieu leur offrir du tabac. Cela du moins va nous aider à ouvrir la première porte de la communication. Le reste et la suite de notre compréhension dépendra de leur connaissance et de leur connexion directe avec le Créateur.

Lorsque les élèves seront disposés à apprendre, les enseignants feront surface. C'est le moment ou jamais de faire nos premiers pas pour nous préparer. Le moment est maintenant, car il ne nous reste plus grand temps.
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 411
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Spiritualité Métis

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron