JOUER AU CRÉATEUR SIGNE D'UNE SOCIÉTÉ SPIRITUELLEMENT MALADE

JOUER AU CRÉATEUR SIGNE D'UNE SOCIÉTÉ SPIRITUELLEMENT MALADE

Messagepar admin » Sam 27 Nov 2010 21:00

LETTRE À L'ÉDITEUR DU DEVOIR DE MONTRÉAL

UN QUÉBEC ETHNOCENTRIQUE, EST LE SIGNE D'UNE SOCIÉTÉ SPIRITUELLEMENT MALADE

Le projet de la Grande baleine dans le nord du Québec est pour l'instant le thermomètre de la santé spirituelle des Québécois.

Il faut complètement avoir perdu le nord, surtout le sens et la compréhension des valeurs et de l'ordre universelle en jouant sur une grande échelle avec les forces et les lois de la nature. C'est comme penser qu'un pontage cardiaque peut soutenir la vie indéfiniment ou qu'un barrage de cet envergure est le salut de l'économie Québécoise ou le succès de la souveraineté et de l'indépendance du Québec.

Chez les autochtones, personne ose jouer au Créateur avec les forces et les lois de la nature, car les Anciens avec leurs connaissances ancestrales vieilles de milliers d'années, nous ont enseigné que notre mère la terre a toujours eu des moyens pour reconstruire son équilibre physique qui est détruit par la folie grandioses de la technologie matérialiste des êtres humains. Tous les projets hydroélectriques du nord du Québec et celui de la Grande Baleine sont des projets de fabrication à court termes dans la vie de la planète terre. Même les montagnes ne peuvent échapper aux changements causés par les forces et lois naturelles.

Personne parlent des conséquences désastreuses sur les forces intangibles du champs magnétique de la terre. Personne parle des conséquences scientifiques des tremblements de terres qui peuvent résulter, suite à la décision de la planète terre, de se rééquilibrer à n'importe lequel moment. L'enseignement des Anciens nous dit que la terre n'appartient pas à l'homme, mais que l'homme appartient à la terre. Ce que les Anciens nous disent spirituellement et scientifiquement c'est qu'il ne faut pas jouer à débalancer l'équilibre écologique et le champs magnétique de la planète sinon nous risquons tous dans ce processus de périr.

C'est la population des Nations autochtones du Nord qui subissent les conséquences à court termes de ces barrages. Ce seront les Québécois qui subiront les conséquences à long termes des activités de purification de la terre qui provoquera éventuellement le bris de ces barrages, par des tremblements de terre et des ras de marrés grandioses pour inonder le sud du Québec et le nord des États-Unis. Ce scénario fait parti des prophéties autochtones.

Le niveau de compréhension spirituelle et scientifique de l'élite économique et des dirigeants Québécois est limité à une vision égocentrique et ethnocentrique d'une fausse vision nationaliste avec une prétention que l'on peut déposséder, manipuler, acheter ou contrôler les forces de la nature comme ils ont déposséder et contrôler les territoires de la population Autochtone. La leçon spirituelle et scientifique éventuelle de ses activités irresponsables sera désastreuse à l'une des sept générations futures des Québécois.

Pour la population autochtone au Québec, il est incompréhensible d'observer les Québécois à s'acharner à vouloir posséder des territoires distincts pour ensuite les inonder et compromettre leur propre survie et celle des autres. Peut être que les Québécois possèdent trop de territoire pour en faire un tel gaspillage, ils nous démontrent parfois qu'ils sont comme des petits enfants qui ne comprennent pas encore la vraie valeur des choses. On ne peut pas construire un barrage comme ont construit un Casino ou une loterie pour faire rêver la population, que c'est par un gain d'argent que l'on acquiert le salut de son indépendance.

Au moins, par un processus de consultation, les Anciens des Nations autochtones du Nord avec leurs connaissances millénaires sur l'écologique et la science spirituelle, les auront bien averti des conséquences écologiques à court terme et qu'a eux seul les québécois seront responsable de leur génocide territorial qui affectera bientôt la survie de l'eau, des animaux, de l'air, des poissons, de la végétation, des Québécois et des Autochtones. Malheureusement par prétention de supériorité, aucun Québécois écoute ceux qu'ils identifient comme des vieux fous, nos Anciens.

Les jeux sont faits, et on nous dit que rien ne va plus. C'est aux Québécois maintenant de jouer avec les lois naturelles à la roulette écologique, comme des poissons dans le mercure.
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 394
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Spiritualité Métis

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron