IDENTITÉ MÉTIS MÊME SI RECONNU PAR LA LOI SUR LES INDIENS

IDENTITÉ MÉTIS MÊME SI RECONNU PAR LA LOI SUR LES INDIENS

Messagepar admin » Ven 5 Nov 2010 12:53

DES MÉTIS STATUÉS

Pour ceux qui disent tout connaitre sur la question Métis et qui confèrent une identité culturelle sociale et nationale au terme indien démontrent qu’ils n'ont rien compris de l'identité sociale, politique, identitaire et culturelle des Métis et de celles des Premières Nations.

En passant je n'ai pas marié une indienne ou une sauvage comme ont les appelait encore dans les années soixante au Québec, mais bien une des citoyennes des Premières Nations fières et distinctes par leur culture qui les a façonnée. Croyez moi ce n'est pas avec la culture indienne conférée par le mot INDIEN, un terme générique et raciste utiliser par la loi sur les indiens qu'elles ont développé cette fierté et cette appartenance nationale.

Et que vous le vouliez ou non ou que vous l'acceptiez ou non nos enfants et petits enfants sont des Métis si tel est leur choix identitaire et que certain d'entre eux ont eut la possibilité de devenir des indiens aux sens de la loi sur les indiens. Certains de ces enfants ont aussi fait un choix de devenir des citoyens des Premières Nations et de se joindre à eux. Ceux la ne s'identifient pas comme Métis et ne seront jamais des Métis selon une définition identitaire, culturelle et nationale mais tout simplement métissé de sang .

Ces enfants qui ont décidé de s'identifier Métis et qui ont aussi une reconnaissance selon la loi sur les indiens ne voguent que dans une chaloupe identitaire Métis mêmes si certains d'entre eux ont l'opportunité de recevoir des services donnés selon la loi sur les indiens. Cela ne faisant pas moins d'eux culturellement socialement et politiquement des Métis.

Ce n'est pas avec la section 35 de la constitution canadienne que l'on défini la distinction culturel et nationale entre les Métis et les Premières Nations mais avec leur culture et leur nationalité distincte. C’est le gouvernement canadien qui a voulu maintenir cette distinction avec le mot indien pour limiter l'accès aux Premières Nations aux obligations statutaires conférées par cette loi raciste basé sur un quantum sanguin.

Les Indiens ne sont pas défini par un élément identitaire et culturel mais par une loi fédérale la plus raciste au monde qui utilise des quotas sanguins. C'est tout comme si ont décidait demain de définir les Québécois ou les Canadiens avec des quotas sanguins et lesquels .

Les commentaires de certains sur ce sujet démontrent parfois leur quasi haine des Premières Nations ou tout ce qui est Première Nation et de la façon que vous êtes mélangé en inter changeants le mot Indien comme synonyme de Premières Nations. Ces commentaires exposent un peu un caractère plus québécois qu'autochtone et surtout démontrent comment certains d'entre eux sont complètement isolé de la réalité et de la proximité des Premières Nations et des Métis du Québec.

Je vous suggère fortement de vous soustraire de vos sièges d'ordinateur et de vos définitions juridiques et virtuelles bourrée de plumes et d'ornaments ratachés a un passé nostalgique des films de cowboys et d' Indiens d'Hollywood et d'aller vous baigner un peu parmi la réalité de la population des Premières Nations et des Métis d'aujourd'hui.

Du moins si certain d'entre vous ne sommes pas en mesure de faire toutes cette distinction identitaire Métis et Première Nation indépendamment de la loi sur les Indiens, du moins j'espère que les instances gouvernementales des Premières Nations et des gouvernements fédéraux et provinciaux sont à l' écoute.

Claude Aubin
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 411
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Identité Métis

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité