MON PREMIER CONTACT AVEC LES CEINTURE DE WAMPUM

MON PREMIER CONTACT AVEC LES CEINTURE DE WAMPUM

Messagepar admin » Mar 14 Avr 2015 12:44

MON PREMIER CONTACT AVEC DES CEINTURES DE WAMPUM

L'Alliance Autochtone du Québec avait invité William Commanda de Maniwaki pour expliquer pendant leur assemblée annuelle en Août 1987 les 3 ceintures de Wampum qu'il a personnellement la garde. C'est à cette assemblée que j'ai rencontré officiellement William et sa femme Mary. L'assemblée se déroulait à l'aréna de Fort-Coulonge. Je ne travaillais plus pour l'Alliance à cette époque et pour une fois j'étais complètement libre d'y participer comme membre de cette association.

J'étais un observateur, un Chef de la Nation Malécite que je croyais être, assis à l'arrière de la salle, lorsque tout à coup une force me poussa à me lever et me diriger directement à l'avant de l'assemblée juste devant la table ou les ceintures étaient étalées devant William Commanda. Comme par enchantement mes yeux étaient fixés sur les ceintures et j'étais figé comme un robot sans mouvement. Je devais avoir l'air d'un petit enfant qui découvre quelque chose de nouveau ou qui est hypnotisé par une annonce commerciale à la télévision. Pour d'autre je devais avoir l'air d'un imbécile.

J'écoutais William sans entendre ce qu'il disait. Déjà les ceintures m'avaient emporté dans un autre monde, c'était comme si j'étais à l'intérieur des ceintures. Je n'étais plus conscient de ce qui se passait autour de moi, j'étais entrain de vivre une expérience que je ne suis pas prêt d'oublier. Depuis ce temps, les ceintures de Wampum n'ont jamais abandonné mon esprit et ma pensée. Elles m'ont donné par contre d'autre problème.

Le printemps suivant j'appris que Mary la femme de William était décédée. J'ai rencontré William par pur hasard à une conférence à l'université d'Ottawa. J'avais trouvé qu'il avait changé. Il m'a semblé déprimé et cela m'a profondément affecté. On a eut une petite conversation et naturellement il m'a parlé que de Mary. Tout bonnement je lui ai fait une proposition pour lui changer les idées et le sortir de la maison. Je lui proposai de voyager dans l'est du pays et il à accepter. Moi j'avais décidé que je devais me promener dans l'est pour savoir une fois pour toute à qui la pipe appartenait et lui il aurait l'opportunité d'exposer et de faire connaître les ceintures dans les communautés Wabanaki. J'étais a ce moment la le Gestionnaire fédéral du programme des Centres culturels et éducatifs des Premières Nations .

J'ai trouvé les fonds nécessaires pour faire voyager William. On a voyagé ensemble toute l'été. On est allé aux États-Unis et dans les provinces de l'Atlantique. Cet été là, j'ai été marqué pour la vie par les ceintures. Elles me parlent constamment, même si je ne suis pas en contact physique avec elles.
[/size]
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 378
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Retourner vers Ceintures de wampum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron