ORGANISER SA NATION MÉTIS D'ABORD NÉGOCIER ENSUITE

ORGANISER SA NATION MÉTIS D'ABORD NÉGOCIER ENSUITE

Messagepar admin » Jeu 27 Oct 2011 13:21

ORGANISER SA NATION MÉTIS D'ABORD NÉGOCIER ENSUITE

LE BESOIN D'UNE LIGNE DE CONDUITE POUR L'ORGANISATION DE SES CLANS FAMILIAUX AUX SEIN DE LA NATION MÉTIS AU QUÉBEC

Chers citoyens et citoyennes de la Nation Métis au Québec,

Depuis la présentation d’un groupe de Métis du Québec devant la Commission Royale sur les Peuples Autochtones nous avons dépensé beaucoup de nos énergies à l’énumération des Métis dans la province de Québec. Pour partir du bon pied et non de façon tout croche comme nous le disait l’un de nos Aînés, il faut savoir prendre le temps de bâtir la Nation Métis sur des fondations administratives, culturels et politiques solides et avec une population et des clans familiaux bien identifiées et bien organisés, même s’il faut attendre encore quelques années pour lancer publiquement notre Nation devant des négociations et de nous présenter devant les gouvernements.

Une chose est déjà acquise. Il faut comprendre que les Métis sont reconnus dans la section 35 de la Constitution canadienne et qu’il faudra être reconnu par le gouvernement du Québec si nous voulons négocier des ententes tripartites. Le Québec reconnaît que 11 Nations Autochtones sur son territoire et ces Nations sont protégées par le projet de loi 50. La Nation Métis n’est pas reconnue dans ce projet de loi pour l’instant.

Avant même de nous engager dans une revendication ou une reconnaissance par le gouvernement du Québec nous devons nous reconnaître nous même d’abord et organiser notre Nation, et nos clans familiaux en conséquence dans l”ordre et le respect des autres. Il faut éviter de donner des coups d’épées dans l’eau ou de brûler des étapes par anticipation ou par coup de tête individuel ou dans l’anarchie.

Cette tâche relève dans la consultation démocratique de tous les citoyens et citoyennes de la Nation Métis à la grandeur du Québec. Nos revendications se feront un jour avec la présence de tous les Porte-paroles de tout les clans familiaux de la Nation Métis dûment élus et avec toute la force de frappe politique que cela implique pour négocier.

Il faut maintenir des efforts constants pour dénombrer la population Métis et continuer le recencement
les Métis de nos clans familiaux dans toute la province de Québec. Cette tâche, qui n’est pas toujours une tâche facile, n’a jamais été faite auparavant de façon claire pour les Métis.

Il faut apprendre à être patient et ne pas sauter des étapes, il faut poser des actions réfléchies pour ne pas commettre des erreurs politiques irréparables. Il faut prendre le temps d’organiser la Nation Métis au Québec d’abord et repartir les charges de travail et les responsabilités à plusieurs Porte-paroles des clan familaux pour mieux revendiquer et faire appliquer nos droits de Métis après.

Nous devons par ce même processus maintenir dans la cohabitation des relations amicales avec nos concitoyennes et concitoyens Québécois et ceux des Premières Nations. Lorsque le nombre de Métis sera suffisant nous pourrons avec leur appui faire prévaloir publiquement nos droits et aspirations nationales de Métis.

Pour l’instant la Nation Métis se développe et plusieurs clans familiaux viendront bientôt s’ajouter au développement de la Nation.

Nous devons déléguer ce travail à plusieurs citoyens et citoyennes Métis. Une région doit être composée de plusieurs Porte-paroles des clans familiaux pour pouvoir former des Conseils Régionaux.

La Nation à le devoir de respecter l’identité particuliaires de cahcun des clans familliaux . Vous devez donc comprendre que la Nation Métis, les régions et les clans familiaux ne peuvent pas ce développer qu’à partir d’une seule personne et d’une seule clan familial. Il est de notre devoir et notre responsabilité en tant que simple citoyen et citoyenne Métis, comme Porte-parole ou promoteur de la Nation Métis au Québec de préserver l’identité de chacune de nos familles et de nos régions respectives.

Il faut permettre aux citoyens et citoyennes Métis d’évoluer et de développer leur clan familial respectif à leur propre rythme, selon leur propre capacité et compréhension. Il faut surtout aider les Métis à prendre confiance en nous-mêmes pour que l’on puisse habiliter les Métis à prendre la relève dans le domaine social, culturel, politique, économique et spirituel, lorsque le nombre de citoyens et citoyennes Métis y sera suffisant.

Bien des citoyens et citoyennes Métis dans différentes régions se sont acharnés à cette tâche qui n’est pas toujours facile et qui n’a jamais été faite auparavant de façon claire pour les Métis. Nous devons tous les remercier.

Maintenant que vous avez reçu votre certificat de citoyenneté de la Nation Métis au Québec nous pouvons passer à l’étape de l’organisation de chacune de nos régions et chacun de nos clans familiaux et qui deviendront avec l’appuie des clans de toutes les familles des Métis les piliers principaux de notre Nation dans toutes les régions de la province de Québec
.
C’est avec cette perspective que la Nation Métis au Québec grandira dans le respect de la préoccupation de tous ces citoyens et citoyennes, et de l’identité et la distinction de chacun de nos clans familiaux et de nos régions administratives et de notre Nation. Au plaisir de vous rencontrer pour se parler et bâtir notre Nation.

Clarification sur les droit des Métis ?

Nous tenons à vous souligner que la Nation Métis n’a pas encore négocié avec les gouvernements des ententes tant que la Nation ne sera pas pleinement organisée. En conclusion votre certificat de la Nation Métis au Québec ne fait pour l’instant que vous identifier clairement comme Métis inscrit avec la Nation Métis au Québec.

Ce certificat ne vous donne aucun droit à :

Droit L’assurance médicament réservé aux indiens reconnus par la loi sur les Indiens
Droit de chasse, de trappe et de pêche sans permis et hors saison
Droit d’accès aux terres publiques
Droit à l’exemption des taxes de vente ou des impôts du fédéral et du provincial
Droit à l’Education sauf les programmes de bourses offerts aux Autochtones par certains ministères fédéraux

Par contre vous avez droit :

Tous les programmes fédéraux offerts aux autochtones sauf ceux offerts aux indiens reconnus par la loi sur les Indiens par le ministère des Affaires indiennes. Le ministère de l’interlocuteur fédéral est celui préposé aux Métis et offre très peu de programmes.

Puis-je annuler mon adhésion à la Nation Métis ?

Si vous croyez après avoir reçu une réponse à vos questions ou que vous semblez croire que n’avez pas reçu de la bonne information lors de votre adhésion,
ou
qu’après clarification vous croyez que vous êtes plutôt un(e) indien sans statut et que vous appartenez toujours à l’une des Premières Nations plutôt qu’à la Nation Métis,
ou
Si vous vous ne sentez pas confortable d’appartenir à la Nation Métis au Québec et que vous semblez préférer demeurer un citoyen de la Nation québécoise,

nous vous ferons le plaisir et de vous rembourser un montant de $10.00 des frais d’adhésion. Nous vous remettrons votre dossier lorsque vous nous retournerez votre certificat et une lettre attestant vos intentions de faire rayer votre nom du registre de la Nation Métis au Québec.
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 396
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Pour la Nation Métis au Québec

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron