CLAUDE AUBIN UN MÉTIS, UN MALOUIDIT, UN MALÉCITE

CLAUDE AUBIN UN MÉTIS, UN MALOUIDIT, UN MALÉCITE

Messagepar admin » Lun 2 Mai 2016 23:16

Selon d’autres sources, le terme « Malécite » viendrait plutôt du nom que les Nations Wabanaki donnaient aux Métis vivant parmi eux. L’abbé Joseph-Anselme Maurault indiquait en effet que ce terme est issu des langues Wabanaki, de « Mar8idit » ou « Mal8idit », c’est-à-dire « ceux qui sont de Saint-Malo ». Comment de fois m'a t'on traité en territoire Wabanaki de Malouidit parce que je parle le français plutôt qu'une langue autochtone .

Faut croire que c'est peut être la preuve historique que les Malécites de Viger sont beaucoup plus des Métis que des Wolastoqiyik . Si j'avais su cela en 1987 peut être que les Malécites du Québec serait une communauté de la Nation Métis au Québec aujourd'hui,

Faut regarder aujourd'hui ces Malécites,ces Métis , ces Malouidit de Viger agir loin de leur territoire avec leur comportement socio culturel qui trahie leur intérêt à vivre sur leur territoire ancestral, les fait fuir de leur identité culturelle, de leur langue autochtone qu'ils n'ont jamais parlé , des autres communautés Malécites du Nouveau Brunswick qu'ils n'ont jamais visitées et de la réserve de l'Isle Verte qu'ils n'ont jamais voulu vivre et qu'ils ont cédé en 1869.

Vivant toujours comme des Métis, des Malécites, des Malouidit des gens libres, mais prétendant être des Indiens Wolastoqiyik de la première Nation Maléctie de Viger , ils n'ont jamais réussis à s'organiser en communauté physique depuis leur réorganisation en 1987 pas plus qu'en 1852 et 1875. Éparpillé un peu partout au États Unis et aux Canada Ceux qui en reste et qui peuvent ce permettre de ce payer cette dépense, vont ce rencontrer une fois par 4 ans à Rivière du Loup pour tenter d"élire un nouveau Conseil de la Nation mais en vein les élections ont déjàa été faite dans un envoi postal donnant aucune chance a des candidats de faire de la vraie cabale politique . Aujourd'hui ce Conseil est composé principalement d'étrangers à la Nation.

Aujourd'hui ils se sont fait envahir et maintenant colonisé par des indiens d'ailleurs qui ont usurpé leur identité Wolastoqiyik en recherche d'une reconnaissance d'une bande indienne par transfert administratif de la liste général 816 du gouvernement sans être obligé de vivre en communauté ou sur une réserve mais pour y recevoir que des services gouvernementaux sans attirer l'attention sur eux par des voisins québécois, les Malécites de souche au Québec et au Nouveau Brunswick et les autres nations sur la Côte Nord de peur de ce faire reconnaitre sur la place publique. Sous l"emprise de ces étrangers colonisateurs Ils n'ont même pas réussi à bâtir une chiotte en plein air sur leur territoire ancestral après 30 ans de tentative de réorganisation.

Faut-il croire qu'il ont voulu demeurer des gens libres comme des Métis qu'ils ont toujours été mêmes s'ils ce font accroire qu'ils sont des Indiens ou des Wolastoqiyik.

Claude Aubin est demeuré libre comme Métis , Malouidit ou Malécite ou Bemdinyk sans usurper officiellement une identité Wolastoqiyik (Malécite) pour être reconnu comme un autochtone. Oui J'ai participé a la réorganisation de la Nation Malécite de Viger en 1987 et et écrit leur code de citoyenneté en pensant ralier tout les Malécites de souche autour de la même table, je suis même devenu un petit chef sans savoir que je participais dans le fond à réorganiser une communauté historique Métis.

Dois- je conclure que je viens d'une communauté historique Métis ? et bien il semble qu'il y a peut être une possibilité mais en rien cette communauté falsifiée par des interprétations historiques ne peut ternir la vraie histoire de mon clan familial et du rôle qu'il a joué dans l'histoire des autochtones des territoires Wabanaki et de leur participation à la signature de traités par mes ancêtres.

Mais je peux dire aujourd'hui que tout cela m'a permis de devenir et de demeurer ce que je suis aujourd'hui comme Métis, comme Malouidit et même comme Malécite et ca personne ne peut me l"enlever même pas les Wolastoqiyik ou les Nations Wabanaki et encore moins par touts ces étrangers qui ont infiltrés la bande de Viger en usurpant une identité et un lien familiale a Charles Nicolas de Viger dont les membres de la famille vivent maintenant à Tobic et qui se disent et prétendent être aujourd'hui les Malécites de Viger et accuse les Malécites de souche de Viger de causer des chicanes de familles avec eux.

Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 405
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Éditorial

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités