RÉCONCILIATION; UNE PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE MÉTIS

RÉCONCILIATION; UNE PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE MÉTIS

Messagepar admin » Ven 3 Fév 2017 00:35


RÉCONCILIATION; LA LANGUE FRANÇAISE COMME PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE MÉTIS

L'histoire de la Nation Métis avant pendant et après la création du territoire de la rivière rouge, est tissée de remous et de controverses, de méprises et de sous-entendus qui sont le propre de la nécessité d'une prise de conscience collective nationale parmi les Métis et qui devra prendre forme en une réconciliation éventuelle et irréversible entre tout les Métis d'un bout à l'autre du Canada.

Ce processus d'un redressement d'identification nationale Métis pourrait créer un Nation Métis forte et prospère . Il pourrait donner naissance, à tout le moins, à quelque chose qui ressemble à une âme.

Quand la Nation Métis au Québec en appui de celle de la Saskatchewan ont proposé une proposition faisant de la langue Métis la langue d'enseignement et d'usage dans toutes ses institutions, elle a semé le germe de la distinction et de l'authenticité politique, culturelle et linguistique de la Nation Métis d'un océan à l'autre.

Cette proposition. en passant par la reconnaissance de la réalité francophone et du besoin de l'affirmer haut et fort qui devrait motiver le METIS NATIONAL COUNCIL à l'étendre à toutes les sphères d'activités quotidiennes, y compris le commerce et le travail.

l'idée d'une politique de francisation pourrait faire du Michif français la langue officielle de la Nation Métis , et décrirait aussi le Michif comme la langue nationale des Métis tissés serrés dans son histoire par deux peuples qui l'a fondée.

Pendant ce temps et malgré tous les débats, la situation de la langue Michif continue de sombrer. La plupart des Métis sauf ceux du Québec optent pour l'usage de la langue et l'école anglaise.

Il faudrait en 2017 rendre la langue Métis la seule langue officielle de la Nation Métis avec la ferme intention de faire du Michif la priorité, voire sa première loi insolite à l'agenda politique et de mettre en marche tout un processus de réflexion et de préparation. Il n'est plus question d'improviser, de faire plaisir aux uns et aux autres qui se prétendre être Métis parce qu'ils sont métissés avec d'autres cultures d'autre langues.

Au Québec la majorité des Métis utilise toujours la langue distincte de leur ancêtres majoritairement francophone, ce qui permet au Métis d'exprimer leur identité. Ce qui précisément fait du français la langue des Métis dans un esprit d'ouverture et de justice identitaire strictement Métis .

Il faut valoriser et placer au rang des priorités l'usage du Michif dans les administrations Métis , les défis que représente l'autoroute de l'information et la qualité de la langue. Sans leur langue première la Nation Métis tout comme les Premières Nations, elles n'existent plus.

La prise de conscience collective nationale Métis fait juste commencer. C'est ca la vraie réconciliation entre Métis .

Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 379
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Retourner vers Éditorial

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron