LETTRE À LÉANDRE NICOLAS SUR LA CITOYENNETÉ MALÉCITE 1994

LETTRE À LÉANDRE NICOLAS SUR LA CITOYENNETÉ MALÉCITE 1994

Messagepar admin » Sam 10 Déc 2011 14:18

23 NOVEMBRE 1994

SALUT LEE,

JE TE FAIS PARVENIR LA LETTRE OUVERTE AINSI QUE DES COMMENTAIRES QUE J'AVAIS ÉCRIT AU CHEF POUR LUI FAIRE COMPRENDRE QUE LE CONSEIL NE COMPRENAIT PAS DU TOUT CE QU'ÉTAIT UN CITOYEN ASSOCIÉ OU UN MALÉCITE SELON LE CODE DE CITOYENNETÉ. J'AVAIS ÉCRIT CE MÉMO SUITE À UNE RÉSOLUTION DU CONSEIL SOUS LE CHEF BERNARD JENNISS QUI DISAIT QUE SEUL LES MALÉCITES RECONNUS SOUS LA LOI SUR LES INDIENS POUVAIENT CE PRÉSENTER À DES POSTES ÉLECTIFS.

IL Y A UNE GROSSE DIFFÉRENCE ENTRE ÊTRE INDIEN ET ÊTRE MALÉCITE. IL Y EN A QUI SONT INDIEN COMME GABRIEL COSSETTE, GAÉTANE PAYMENT AUBIN OU MÊME TA FEMME, MAIS ELLE NE SONT PAS DES AUTOCHTONES ET DE FAMILLE MALÉCITE. SELON LE CODE DE CITOYENNETÉ ELLE NE SONT QUE DES CITOYENNES ASSOCIÉES À DES MALÉCITES . DE PUS LES JENNISS NE LE SONT PAS PLUS MAIS SEMBLE ÊTRE RECONNU COMME DES INDIENS. TIM POLLARD, MOI-MÊME ET BIEN D'AUTRE QUI SONT À ST ÉPIPHANE SOMMES PARENTS AVEC DES MALÉCITES DE SOUCHE MAIS NOUS NE SOMMES PAS DES INDIENS DANS LE SENS DE LA LOI SUR LES INDIENS. IL Y A UNE GROSSE DIFFÉRENCE ENTRE LA LOI SUR LES INDIENS ET LE CODE DE CITOYENNETÉ. HEUREUSEMENT POUR L'AVENIR DE NOS ENFANTS ON A UN CODE DE CITOYENNETÉ.

DE MON CÔTÉ L'INSCRIPTION COMME INDIEN SELON LA LOI SUR LES INDIEN, N'A ABSOLUMENT RIEN À FAIRE AVEC LE CODE DE CITOYENNETÉ DE LA NATION MALÉCITE. EN 1987 NOUS AVONS TOUS ENSEMBLE DÉCIDÉ DE REMPLACER LA LOI SUR LES INDIENS PAR LE CODE DE CITOYENNETÉ. CE CODE PRÉVOT SUR LA LOI SUR LES INDIENS MAINTENANT POUR RÉGIR NOS EFFECTIFS. FAUT CROIRE QUE LE CONSEIL N'A PAS ENCORE COMPRIS CELA. JE NE PEUX PAS CROIRE QUE NOS PROPRE GENS REFUSENT ACCÈS À LA NATION AUX MALÉCITES DE VIELLE SOUCHE PARCE QU'ILS NE SOUSCRIVENT PAS À LA LOI SUR LES INDIENS, ILS AGISSENT COMME LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL LE FAISANT AUPARAVANT EN APPLIQUANT LA LOI SUR LES INDIENS. C'EST JUSTEMENT POUR CELA QUE C'EST DOTÉ D'UN CODE DE CITOYENNETÉ .

JE DOIS T'AVISER QUE TOUTES LES INSCRIPTIONS AU CODE DE CITOYENNETÉ DEPUIS 1987 SAUF CEUX QUI ÉTAIENT PRÉSENTS À L'ASSEMBLÉE DE JUIN 1987 SONT ILLÉGALES PARCE QU'ELLES N'ONT PAS ÉTÉ INSCRITES SELON LES RÈGLEMENTS DU CODE DE CITOYENNETÉ. LE CONSEIL N'A JAMAIS RESPECTER LES ARTICLES 12, 13, 31, 35, 36, 37,38,39,40,47, 48,.

LE RÉGISTRAIRE N'A JAMAIS RESPECTER AUCUN DES ARTICLES QUI TOUCHE LE CONSEIL DE LA CITOYENNETÉ AUQUEL IL EN FAIT PARTIE AUX ARTICLES 15, 16, 17, 18, 20, 21, 22, 24, 26, 27, 28, 29, 30, 33. iL SEMBLE SUIVRE QUE CE QUE LE MINISTÈRE DES AFFAIRES INDIENNES LEUR DICTE. GRAVEL ET COMPAGNIE.

L'ARTICLE 42 EST L'ARTICLE QUI PROTÈGE LES MALÉCITES DE L'ABUS DE POUVOIR DU RÉGISTRAIRE, DU CONSEIL DE LA CITOYENNETÉ (NON EXISTANT) ET DU CONSEIL DE LA NATION. AVEC UN BON AVOCAT TOUT CEUX QUI SE VOIT REFUSER UNE RECONNAISSANCE MALÉCITE SELON LE SEUL CODE RÉGISSANT L'EFFECTIF DE LA NATION MALÉCITE À VIGER PEUVENT RENVERSER LA SITUATION. ON A ÉTABLIE CE CODE POUR REMPLACER LA LOI SUR LES INDIENS POUR GÉRER NOTRE PROPRES EFFECTIFS.

JE M'APERÇOIS QUE LE CONSEIL PRÉSENT APPLIQUE PLUTÔT LA LOI SUR LES INDIENS POUR GÉRER NOS EFFECTIFS ET QUE LES FONCTIONNAIRES DU FÉDÉRAL MAINTIENNENT ET APPUI L'APPROCHE PATERNALISTE DE LA LOI SUR LES INDIEN QUI LIMITE L'ACCÈS DES MALÉCITES A LEUR NATION .

PAR CONTRE CE MÊME CONSEIL POUR SOUFFLER LE MEMBERSHIP INDIEN EN ACCEPTANT N'IMPORTE QUI, QUI A ÉTÉ RECONNU COMME INDIENS INSCRIT SUR LA LISTE 816 SELON CETTE MAUDITE LOI DES BLANCS LORSQUE QU'ON REFUSE ACCÈS AUX MALÉCITE DE SOUCHE DE DEVENIR DES CITOYENS MALÉCITES SELON NOTRE PROPRE CODE DE CITOYENNETÉ. LES MALÉCITES DE SOUCHE SONT DEVENU UNE MINORITÉ .UNE VRAI FARCE.

C'EST POURQUOI ON A PAR OBLIGATION POUR NOUS PROTÉGER D'ORGANISÉ OFFICIELLEMENT LA NATION MÉTIS À ST-ÉPIPHANE POUR RÉUNIR LE PLUS POSSIBLE DE PERSONNE DE SOUCHE MALÉCITE DANS CETTE RÉGION OU AILLEURS, POUR PRÉSENTER ÉVENTUELLEMENT EN BLOC UNE PLAINTE AU DROIT DE LA PERSONNE ET POSSIBLEMENT UNE POURSUITE JUDICIAIRE CONTRE LA BANDE DE LA NATION MALÉCITE À VIGER QUI NE RESPECTE PAS SON CODE DE CITOYENNETÉ, LEUR PREMIÈRE LOI, ET QUI EMPÊCHE L'ACCÈS À LA NATION, LES MALÉCITES DE SOUCHE EN APPLIQUANT À LA LETTRE CE CODE DE CITOYENNETÉ.

NOUS ESPÉRONS FAIRE UN AUTRE FILM VIDÉO L'ÉTÉ PROCHAIN. LE TITRE DU FILM QUE NOUS AVONS PRESQUE TERMINER EST "GRAND MOTHER WANTS TO COME BACK HOME " LE SUJET DU FILM TOUCHE LA TERRE ANCESTRAL DE TOUS LES MALÉCITES INDIENS ET MÉTIS DE VIGER ET NOTRE RETOUR IMMINENT.

SALUT,CLAUDE.
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 424
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Pour la Nation Malécite

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron