CLARIFICATION AU CHEF MALÉCITE SUR CITOYENNÉ MALÉCITE 1994

CLARIFICATION AU CHEF MALÉCITE SUR CITOYENNÉ MALÉCITE 1994

Messagepar admin » Sam 10 Déc 2011 14:41

10 MAI 1994

MEMO À: CHEF BERNARD JENNISS

DE: CLAUDE AUBIN

Pour faire suite à ton commentaire sur le code d'appartenace et la question de donner un statut de citoyen associé aux Malécites qui sont métissés me fait rire un peu car tu me démontres que tu ne comprends pas du tout le code de citoyenneté ou que tu ne veux pas le comprendre, surtout que tu n'es définitivement pas un Malécite de souche. Savais-tu que la presque totalité des citoyens de Viger sont métissés depuis une couple de siècle et encore plus depuis la session des terres en 1869 ce qui n'en demeurent pas moins qu"ils sont toujours des Malécites. Il faut connaitre la vraie histoire des Malécites de Viger pour le savoir, et comme toi et ta famille ne sont pas des Malécites il t'est difficile de connaitre et comprendre toute notre histoire et l"implication de ton commentaire.

C'est pour cela que lorsque j'ai personnellement produit un code de citoyenneté en 1987 on pouvait réchapper sous un concept national, toute notre population fortement métissée et qui ne pouvait pas ou plus souscrire à la loi sur les Indiens du Gouvernement fédéral parce que l'on était justement devenu trop métissé. Alors vouloir nous donner un statut de Métis au sein de la Nation Malécite pour nous dire que nous ne sommes pas des indiens ,est une très grande insulte à l'identité et l'histoire des familles souches Malécites.

De toute facon avec le développement de L'autonomie gouvernementale et d'une reprise en charge culturelle le côté traditionnel va reprendre éventuellement le dessus et la loi sur les Indiens sera bientôt abolie.

C'est à ce moment que la population Malécite de Viger comprendra toute l'importance de ce code de citoyenneté et que ce code était bien avant son temps dans une vision que j'avais sur l'avenir Malécite à moins que les Jenniss, les Tremblay et les Rioux et certain Nicolas nous détruise complètement en refusant de nous inscrire comme citoyen de la Nation Malécite en utilisant le code de citoyenneté. Si seulement la population de Viger se mettait au travail sur le plan culturel et spirituel tout et reconnecter avec leur identité Malécite les choses avanceraient beaucoup plus vite. Faut être excessivement patient pour les faire changer d'une mentalité québécoise à une mentalité culturelle et traditionelle Malécite. Il faudra bientôt débuter cet enseignement.

Voici donc une clarification sur le code de citoyenneté pour t'aider à mieux comprendre.

Si le Code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger n'est probablement pas très bien compris il faudrait qu'on le lise attentivement pour bien l'appliquer. Il me semble que les gens ont de la difficulté à faire la diffénce entre l'aplication de la loi sur les Indiens et l'application du code de citoyenneté de la Nation Malécite à Viger.

Que les Maléciltes de Viger pensent trop indiens et pas assez Malécites est probablement le problème. Cela démontre malheureusement que la population Malécite de Viger à perdu son identité culturelle de Malécite à celle des Québécois et qu'elle consacre trop de temps sur les bénéfices financiers à tirer de la carte indienne.

Il y a tellement de travail à faire sur ce plan pour redonner la fierté aux Malécites de retourner sur les terres ancestrales et de se rapprocher des autres communautés Malécites de Nouveaux Brunswick et de penser à établir l'autonomie gouvernementale de la Nation Malécite dans toute sa totalité et dans le contexte de la Confédération Wabanaki.

Le code de citoyenneté identifie qui est un Malécite sans aucune limite de génération et indépendamement qu'un Malécite soit reconnu par la loi sur les Indiens ou pas.

1.Un Malécite peut être reconnu par le code de citoyenneté et reconnue comme Indiens selon la loi sur les Indiens.

exemple: Un Malécite qui souscrit aux règlements du code de citoyenneté doit recevoir son certificat de citoyenneté de la Nation Malécite et être inscrit au régistre de la Nation Malécite de Viger. Aucune limite de génération est requise en autant qu'il démontre son lien de parenté à une famille de souche Malécite de Viger.

exemple: Un Malécite qui souscrit au règlement de la loi sur les Indiens de l'article 6.1 et 6.2 doit recevoir sa carte du Gouvernement fédéral et est inscrit sur le registre des Indiens du Gouvernement fédéral.

2. Un Malécite peut être reconnu par le code de citoyenneté sans être reconnu par la loi sur les indiens même s'il ne souscrit pas à la loi sur les Indiens du gouvernement fédéral.

exemple: Paul et Tim Pollard Denis souscrivent aux règlement du code de citoyenneté et ont droit de recevoir leur carte de la Nation Malécite de Viger et d'être inscrit au régistre de la Nation Malécite de Viger comme des citoyens réguliers de la Nation Malécite de Viger.

Par contre Paul et Tim Pollard ne soucrivent pas aux règlements 6,1 et 6.2 de la loi sur les Indiens. Donc ils ne sont pas inscrit sur le régistre des Indiens du Gouvernement fédéral. Il ont quand même la reconnaisance comme étant des citoyen réguliers de la Nation Malécite selon le code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger même s'il ne sont pas reconnu comme des Indiens selon la loi sur les Indiens du gouvernement fédéral.

3. Une femme blanche ou un homme blanc ne peut pas être reconnu comme une citoyenne ou un citoyen régulier de la Nation Malécite de Viver. Seul une femme blance pouvait être reconnu comme une Indiennes selon la loi sur les indiens avant 1987.

exemple: Mme Gaétane et Gabrielle Aubin sont des femmes blanches qui ont marié des Malécites qui était reconnu par la loi sur les Indiens avant 1987.

Selon la loi sur les Indiens avant 1987, toute femme blanche qui mariait une personne qui avait son statut d'Indien du gouvernement fédéral, avait droit de devenir Indiennes selon les règlement de la loi sur les Indiens d'avant 1987 et était automatiquement inscrite au régistre des Indiens du Gouvernement fédéral.

Donc ces femmes blanches sont, selon le code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger, des citoyennes associées par contrat de mariage avec un Malécite. Elles sont aussi des Indiennes selon la loi sur les Indiens. Elles ne sont pas Malécite parce qu'elles ne sont pas de famille et de souche Malécite.

exemple: Toute les femmes blanches qui ont marié un citoyen régulier de la Nation Malécite de Viger après 1987 sont reconnu comme citoyenne associés selon le code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger et ne peuvent être reconnu comme Indiennes selon la loi sur les Indiens du gouvernement fédéral.

exemple: Tout les homme blancs qui ont marié une citoyenne de la Nation Malécite de Viger sont reconnu comme citoyen associé selon le code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger et ne peuvent pas être reconnu comme Indiens selon la loi sur les Indiens du Gouvernement fédéral.

Dans le cas contraire, Ruby Pollard Denis est une femme de famille et de souche Malécite qui souscrit au code de citoyenneté de la Nation Malécite comme citoyenne régulier, mais qui ne détenait pas un statut d'indienne parce qu'elle s'était marié à un Blanc avant 1987. Elle souscrit maintenant au règlement de la loi sur les Indiens depuis 1987 et est inscrite au régistre des Indiens du Gouvernement fédéral comme 6.2

Pour faire la différence entre un citoyen/ne régulier et un citoyen/ne associé il faut comprendre que:

seul ceux qui sont de famille et de souche Malécite sont des Malécites et des citoyens réguliers à la Nation Malécite, point final.

Tout les autres qui ne sont pas de famille et de souche Malécite sont que des citoyens associés à la Nation Malécite par contrat de marriage, point final.

Un enfant né d'au moin un parent d'un citoyen régulier de la Nation Malécite sont citoyens de la Nation Malécite de Viger point final.

Le Problème.

Il est difficile pour tous les citoyens réguliers de la Nation Malécites de Viger même s'il ne sont pas des indiens selon la loi sur les indiens de se faire diriger par des citoyens associés parce qu'ils sont des blancs marié à des Malécites.

Il est difficile pour certain Malécite de la Nation Malécite à Viger de ce faire dire qu'il ne sont pas des Malécites parce qu'ils ne sont pas reconnu comme des Indiens selon la loi sur les Indiens du Gouvernement fédéral. ( position de Mme Gravel à Québec.)

Il faut comprendre que tu peux être Malécite sans nécessairement être Indiens selon la loi sur les Indiens, le cas des Pollard.

Le code de citoyenneté est une loi de la Nation Malécite de Viger qui nous a permis de réchapper tout nos descendant sans limite de degrés sanguins, suite à toutes les injustices commises à notre égard et causé par la dispersion et le dénombrement de la population Malécite qui suivie la session frauduleuse des terres en 1869.

Indien: est un terme légal qui se lie à la loi sur les Indiens et qui a été créé et appliqué par des blancs pour dire qui nous sommes et limiter notre population.

Malécite: est un terme cuturel et National relié à tout ceux qui sont de souche et de famille Malécite depuis les temps immémoriaux et qui ne limlite pas notre population.

ELECTION

Il faudrait développer et proposer une Constitution qui définie qui peut se présenter à des postes électifs et bien d'autre chose encore. C'est la lacune qui existe au sein de La Nation Malécite de Viger et qui devrait faire parti de votre projet d'autonomie gouvernementale et de prise en charge.


Si tu veux en discuter, il me fera un plaisir de participer à ce projet.

Claude Aubin
Chef honoraire de la Nation Malécite de Viger.
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 424
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Pour la Nation Malécite

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron