LETTRE OUVERTE AUX MALÉCITES DE SOUCHE WOLASTOQIYIK

LETTRE OUVERTE AUX MALÉCITES DE SOUCHE WOLASTOQIYIK

Messagepar admin » Mar 20 Déc 2011 21:20

LETTRE OUVERTE AUX MALÉCITES DE SOUCHE WOLASTOQIYIK DE LA PREMIÈRE NATION MALÉCITE DE VIGER 2005

Les Malécites de souche de Viger veulent-ils reprendre le contrôle de leur Nation?

Cette lettre est écrite en honneur aux Anciens Malécites de souche connus et inconnus, Joseph Aubin, Arthur Aubin , Pierre Aubin , Louis Aubin , Jean Marie Aubin, Amboise St Aubin , Noël Denis, Célestin Denis , Edouard Denis, Ruby Denis, Joseph Launière, Antoine Launière, Eva Launière, Albert Launière, Michel Launière Louis Launière, Jaqueline Launière, Guy Launière, Pierre et Louis Thomas et les Thomas, Antoine Athanas, Eva Athanas et les Athanas, Charles Nicolas et les Nicolas , les Paul, les Grey, les Laportes, les Bears, , les Dominiques, les Bernards, les Brières.

DANNAKOG SKICHINUK WOLASTOQIYIK

Que se passe-t’il au sein de la Nation Malécite de Viger? Pourquoi prépare t'on encore une élection sans un grand rassemblement de l’ensemble des citoyens de la Nation Mlécite de Viger pour permmettre de faire éclore l’abcès du vraie problème que subi présentement la Nation Malécite de Viger?

Pour plusieurs observateurs autochtones surtout Malécite, il est très regrettable de voir salir et manipuler sur la place publique la réputation de la Nation Malécite de Viger par des étrangers qui ne sont pas Malécites mais qui sont devenues membres de la Nation Malécite de Viger.

Le Problème majeur qui enlise les opérations administratives et nationales de la Nation Malécite de Viger depuis 10 ans a débuté lorsque des étrangers se sont introduits au sein de la Nation et se sont munis d’une identité indienne et Malécite avec l’aide d’employés du Ministère des Affaires Indiennes en utilisant l’application de la loi sur les Indiens. Malgrés qu’a l’époque, une lettre du Registraire du Ministère des Affaires Indiennes avait attesté leur erreurs à l’inscription des ces étrangers, ces supposés Malécites détiennent toujours une carte indienne émise par le gouvernement fédéral et possède toujours un certificat de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger.

Entré par la porte d’en arrière, ces étrangers aux principaux clans familiaux de Viger ont reçu leurs cartes indiennes en convaincant les employés du Ministères des Affaires Indiennes et la Chef de l’époque qu’ils étaient les petits fils descendants de Charles Nicolas, père de Raymond Nicolas toujours vivant et résident sur la réserve Malécite de Tobique.

Il serait intéressant d' interviewer Mr. Raymond Nicolas pour démentir publiquement que ses étrangers et touts leurs descendants inscrits comme indiens et qui sont devenus des citoyens Malécites et membre de la Bande de la Première Nation Malécite de Viger ne sont pas des Malécites de souche encore moins ses neveux.

On peut toujours interviewer l’Ancienne aussi géanologiste , recherchiste et gardienne de la tradition orale de la Nation Malécite de Viger Madame Jaqueline Launière pour bien comprendre toute la teneur de cette intrusion identitaire et toutes ses conséquences.

Je suggère fortement que les Malécites des principaux clans familiaux de Viger qui connaissent bien leurs familles et leurs descendants s’organisent entre eux pour faire le ménage catégorique de tout ces étrangers qui ont reçu une appartenance à la Nation Malécite avec une géanologie erroné.

Ils faudraient qu’ ils forcent une revision légale et complète des inscriptions de tous ces étrangers au registre du gouvernement fédéral et ainsi que de la liste de la citoyenneté de la Nation Malécite en revisant la géanologie de ces Étrangers et en appliquant à la lettre leur code de citoyenneté approuvé par les représentants des principaux clans Malécites de souches réunis en assemblée générale en juin 1987.

Cette revision devrait être dirigée que par les Malécites de souche, les seuls ressortissants des principaux clans des familles Malécites de Viger inscrits sur la liste de la cession des terres de la réserve de Viger à St-Épiphane concédée illégalement en 1869 et avec l'aide et la surveillance des autres communautés Malécites et surtout pas avec l’aide d’avocat non autochtone et des employés du Ministère des Affaires Iindienne dont je tiens personnellement responsable de la situation litigieuse en ayant refusé d’y apporter les corrections nécessaires a l’époque.

Les Malécites de souches sont ceux qui ont les seuls droits statutaires sur les activités sociales culturelles et politiques de la Nation Malécite de Viger et des bénéfices qui en résultent.

Comme l’on peut voir à Viger et comme l’as bien si dit une respectable Sage, Mme Ruby Denis ,” les Malécites de souche sont devenus des étrangers dans leurs propre communauté.”. Madame Denis est la dame qu’un Conseil de l’époque avait fait exhumer du lot familial à Cacouna pour batir un bureau administratif sur le terrain familiale de la Famille Denis et Launière.

Ses étrangers ne se montrent jamais devant les Malécites des autres communautés Malécites car ils savent qu’ils ne sont pas et ne seront jamais acceptés comme des Malécites par les principaux clans familiaux de la Nation Malécites de Viger et ceux des autres communautés Malécites au Nouveau Brunswick et le problème ne sera jamais réglé tant qu’ils ne seront pas expulsés de la Nation Malécite de Viger.

C’est aussi pourquoi ils n’osent plus prendre le poste de Grand Chef . Ils préfairent puiser et en choisir un à même les Malécites de souche qui préfaire fermer l’oeil sur la situation, en votant pour lui en bloc pour l’élire comme Grand Chef et pouvoir ainsi le contrôler .

Voila la base du problème ou du cancer qui existe à la Nation Malécite de Viger et qui poussent certains de ses étrangers à prendre le pouvoir par la porte d’en arrière en instigant constamement la chicane parmi les clans familiaux Malécites de souche tout en ayant forcé la présente Chef et une conseiller Malécite de souche élue légalement en assemblée Générale à démissionner.

De plus si ses étrangers prennent le contrôle absolu de la Nation, ils réussiront à effacer par le processus d’une revision du code de citoyenneté de la Nation Malécite de Viger toute possibillité de recour des Malécites de souche et ainsi terminer une fois pour toute le génocide Malécite entrepris en 1869 par le gouvernement fédéral. Toucher pas au code de citoyenneté car il est et sera toujours le seul salut de la renaissance et de la survie des clans familiaux de souche ainsi que la Nation Malécite de Viger. L’histoire le prouvera . Que justice soit faite .

Wôléwin,
Claude Aubin, Métis
Ex Petit Chef et Chef Honoraire, Nation Malécite de Viger
Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 424
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Pour la Nation Malécite

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron