RIEN DE PLUS POUR ÉTOUFFER LE NATIONALISME MÉTIS AU CANADA

RIEN DE PLUS POUR ÉTOUFFER LE NATIONALISME MÉTIS AU CANADA

Messagepar admin » Jeu 3 Jan 2019 22:46

La situation présente du mouvement nationalisme Métis au Québec et dans la plupart des autres provinces du Canada est embourbé par le colonialisme anglophone des gouvernements fédéral et provinciaux et soutenu par les Halfbreed dans l'application de cette nébuleuse définition multi-culturelle assimilatrice de qui sont les canadiens et canadiennes et les Métis et de quelle langue ils devraient parler et utiliser .

Par ricochet ce processus assimilateur empêche le nationalisme Métis de prendre son expansion culturelle et linguistique francophone qui est à la base de son identité culturelle Métis .

Avec toutes ces tentatives de dé-francisation de la Nation Métis par le Métis National Council et les Hafbreed de l'est et de l'ouest avec l'appuie des gouvernements ainsi que par la plupart des autres organisations Métis qui opèrent qu'en anglais sauf au Québec, les Métis sont écartés subtilement de leur développement culturel et linguistique, dans le rejet et de manque de respect de leur base historique française et autochtone qui a formaté leur identité Métis dans un Métis bashing tout comme un Québec bashing.

Les Halfbreed de l'ouest ce sont réformatés en une Matee Nation mais anglaise celle la, à l'image de leur clans familiaux anglais . Ils ont définitivement rejeté avec ironie les Métis et re-façonné leur agenda historique à leur vison anglophone de qui devrait être et sont les Métis pour être en mesure d"être reconnus comme des autochtones, car la constitution canadienne ne reconnait pas les Halfbreed comme une nation distincte sous l"article 35.

En plus tout les autres Métis ou Halfbreed qui ne sont pas reconnus par le Métis National Council et qui n'adhèrent pas au nationalisme Métis, et que l'on nomme aujourd'hui les Métis à Powley , ils instrumentalisent et déforment l'identité Métis tout comme le fait le Métis National Council pour répandre encore plus profondément une vision de divisionnisme muti culturelle dans un semblant de dualité linguistique opérationnelle, une vision stéréotypée d'une multitude de Métis , tel peuple Métis , Métis autochtone, Métis canadien français, Canadien ou Québécois métissé et tous organisé en langue anglaise sauf au Québec .

Ils se dissocient totalement d'une Nation Métis et ils justifient leur action divisionniste en créant des organisations Métis parallèles,tout en tentant de se faire croire en anglais qu'ils sont unis dans un front commun national. Pour eux la Nation Métis est inexistante.

Tout ce qu'ils reéussissent à faire est un front commun de protestation conte le Métis National Council tout en gardant un agenda nébuleux sur ce qui touchent la construction strictement nationale d'une Nation Métis au Canada pour plaire à tout le monde et collecter du financemen a partir de la vente de nouvelles cartes et saboter l'implantation d'un gouvernement national Métis et de la gouvernance nationale comme le font toutes les Nations Autochtones au Canada et la Matee Nation de l'ouest Canadien pour leurs citoyens .

Plus particulièrement, ont peu observer que les Métis de l'est sont devenus dan leur naivité maitre de l'art de tourner en rond dans un cirque médiatique et virtuel anglophone qui utilise le mot Métis dépourvu de toute sa connexion linguistique et culturelle francophone et maintenant observable pour ceux a qui ont avaient promis mer et monde en Ontario.

Pour les Métis nationalistes ont continu de nous traiter de raciste ou ségrégationniste parce qu"on tient mardicus a protéger notre langue et notre culture Métis et de nous rassembler autour d'une Nation Métis et rien d'autre. Vive la Nation Métis .

Claude Aubin
Métis et administrateur de ce site.

info@claudeaubinmetis.com
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 425
Inscription: Mer 20 Oct 2010 11:42

Revenir vers Éditorial

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron